Les mots de Guy Boley

Quand Dieu boxait en amateur est un joli portrait de père : René au charisme en noir et blanc des acteurs d’un autre temps, héros de la ville où il a grandi et mourra, trois étages plus haut, de ses muscles fatigués d’une vie qu’il pensera ratée, déchu. C’est le fils qui le raconte. D’abord en … Lire la suite Les mots de Guy Boley

Les mots de Chloé Delaume

C’est fou comme la fin d’une œuvre peut tout changer. Mitiger notre enthousiasme ou tout éclairer. Hier c’est le film Decision to Leave de Park Chan-Woo qui m’a laissée totalement tourneboulée, mise en colère par une fin qui magnifie des schémas surannés dont j’exècre qu’ils puissent encore être l’unique argument d’une fiction. Aujourd’hui, à l’inverse, … Lire la suite Les mots de Chloé Delaume

Les mots de Beata Umubyeyi Mairesse

Sous les racines bleues des Jacarandas s’étrennent les enfants du Rwanda. Des générations de noms en non-dits, de Butare à Bordeau, d’Immaculata à Stokely, l’Histoire s’enracine dans les gestes légués des unes aux autres, des mères aux enfants. C’est un roman à la prose splendide qui magnifie l’intime sans voyeurisme. Un texte magistral sur la … Lire la suite Les mots de Beata Umubyeyi Mairesse

Les mots de Jen Moat

Voilà le roman Feel Good dont j’avais besoin, comme une comédie Netflix aux ficelles grossières et intrigue mal dégrossie. Réconfortant comme un lendemain pluvieux ou trop arrosé. C’est fou comme les histoires d’ouverture de librairie dans des campagnes écossaises fonctionnent à chaque fois, récit bien huilé de jeune femme paumée après déception amoureuse qui renoue … Lire la suite Les mots de Jen Moat