Les mots de J.M Barrie

Ma part d’enfant le connaissait depuis longtemps : Peter Pan cet ami lointain avec lequel j’ai rêvé de m’envoler voir les sirènes, grâce aux divers dessins animés et adaptations cinématographiques que je regarde encore avec plaisir.

C’est avec avidité que je me suis plongée dans l’œuvre originale de Barrie. Un récit fantasque où la chienne Nana a plus de morale que ses maîtres, ou l’imaginaire prend vie et peut même l’ôter, où les enfants perdus obéissent gaiement à un Peter Pan tyrannique : le héros de notre enfance ayant le meurtre facile et l’amnésie chronique.

Sur l’île imaginaire régie par des combats sanglants, la mère semble la réponse à tout, l’objet fantasmé de toutes les quêtes : enfants perdus, pirates et capitaine Crochet se disputent ainsi les faveurs de la jeune Wendy pour repriser leurs chaussettes et leur préparer à manger. Peter Pan ne l’amène d’ailleurs avec lui uniquement pour qu’elle serve de maman en racontant des histoires à ses compagnons avant de les border. Celle-ci se plie à sa grossière misogynie avec docilité, s’amusant à singer la parfaite petite femme d’intérieur.

Le véritable sujet du roman y est sans doute d’ailleurs la figure de la « maman », si indispensable et pourtant mise à mal. L’ironie du narrateur rend l’ensemble terriblement cocasse, n’hésitant pas à interpeller le lecteur, à couper le récit, à critiquer ses personnages où à leur réserver une mort sommaire, sans empathie aucune. Un récit qui interpelle, plus qu’il ne fait rêver l’adulte que je suis devenue.

A bien y réfléchir, je me choisirai certainement un autre guide pour m’envoler. Cependant c’est une lecture qui m’a ravie et que je recommande, aux petites comme aux plus grands !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.